Présentation

Le château de Thorens (Haute-Savoie) dresse sa silhouette altière dans un bel écrin de montagne. Il s'élève à quelques centaines de mètres après la sortie du village de Thorens-Glières, en contrebas de la route du plateau des Glières.

Ce château, pourrait-on dire, se mérite... Il ne se dévoilera à votre regard qu'au tout dernier moment. Et encore ! Ce ne sera qu'en vous offrant la face austère de son enceinte médiévale. Mais venez, avancez... Prenez la peine de traverser le pont-levis et de vous engouffrer sous le porche fortifié. Le château de Thorens s'offre alors à vous dans toute sa discrète élégance et sa majesté.

Le château de Thorens au fil des siècles

1060 marqua l'entrée du château de Thorens dans l'histoire de la Savoie. Ce fief relevait alors de l'autorité du comte de Genève, sur l'instance duquel les premières fortifications furent bâties en ces lieux. Au fil du temps, plusieurs familles possédèrent le château de Thorens. En cette seconde moitié du XIème siècle, la première à entrer en scène fut celle des seigneurs de Compey à qui Gérold, fondateur de la dynastie de Genève, confia le commandement de ce fort.

Test alt

Mais, au cours du XVème siècle, les puissants et redoutables sires de Compey, frappés par l'opprobre, durent céder le pas devant la Maison de Savoie. Cependant, la présence à Thorens d'un prince cadet de la dynastie des Blanches Mains ne fut qu'éphémère, puisque le château entra presque aussitôt dans le giron d'une autre famille princière alliée à la Maison de Savoie : les princes de Luxembourg-Martigues.

A l'aube du XVIIème siècle, l'une de leurs héritières, vendit la seigneurie de Thorens et son château à saint François de Sales (1567-1622) commis par ses frères et sœurs. En des temps anciens, la famille de Sales, dont le manoir n'était voisin que d'une portée de flèche de cette antique demeure des sires de Compey,  était vassal de ces seigneurs déchus, avant de passer au service de la Maison de Luxembourg, puis à celui des souverains de la Maison de Savoie.

A partir de cette époque, le château de Thorens revêtit des atours plus palatins que belliqueux. Toutefois, les marquis de Sales eurent la bienveillance de conserver, dans la pierre, la mémoire des siècles passés.

Pourtant, l'orage révolutionnaire, venu de France en 1792, laissa de profondes cicatrices qui ne purent  être pansées qu'au milieu du XIXème siècle, lorsque le château de Thorens retrouva le charme et l'élégance qui lui siéent. C'est alors que la famille de Roussy de Sales reçut le château en héritage.

L'Europe formait ses Etats, le comte de Cavour (1810-1861), Premier Ministre façonnant une Italie enfin unifiée dont la Savoie allait sortir française, faisait du château natal de sa grand'mère paternelle sa villégiature, loin du pouvoir turinois, mais auprès de son cousin et héritier le comte Eugène de Roussy de Sales.  Le XXème siècle n'allait plus tarder...

Le château de Thorens à notre époque

Ce fut à l'occasion de la célébration du 100ème anniversaire de l'Annexion de la Savoie à la France, en 1960, que le comte Jean-François de Roussy de Sales ouvrit le château au public en proposant des visites guidées. Il avait conscience que la richesse des collections de sa famille et l'intérêt historique majeur du château de Thorens méritaient d'être connus par le plus grand nombre : le comte Jean-François fut ainsi le premier de l'antique Maison de Sales à ouvrir le château de Thorens au public.

Par la suite, dans les pas de leur père, les héritiers du comte de Roussy de Sales, tout en poursuivant les visites guidées, avec les Guides du Patrimoine des Pays de Savoie,  créèrent des écuries privées aux abords de la ferme du château, puis ouvrirent une chambre d'hôtes au cœur des appartements privés, ainsi qu'un gîte de charme dans une aile de cette demeure historique. Un second gîte de charme, "Le pavillon du paon", a été aménagé dans un pavillon édifié vers 1630, séparé du château par les douves et un jardin du XVIIème siècle. Ces trois hébergements touristiques bénéficient du label "4 épis" des Gîtes de France.

Depuis 1602, la famille de Roussy de Sales habite toujours le château de Thorens qui vit désormais des jours paisibles, surtout grâce aux soins que les actuels propriétaires ont apporté - et apportent encore - à la mise en valeur du château. C'est dans leur maison presque millénaire qu'ils sont heureux de vous accueillir.

Aller en haut de la page

Conception et réalisation Digital Concept